<<
>>

RESUME

  Les Etudes d'histoire de Van russe, sent un recueil d'articles de M. Alpatov. Certains articles avaient ete publics en russe et en langues etrangeres dans des revues speciales; d'autres ont ete ecrits pour le present recueil.
Tout comme dans les Etudes d'histoire de Van d'Europe Occidentale (Moscou, 1963), la plupart des articles du present ouvrage renferment des analyses et des interpretations des remarqua-bles oeuvres d'art. Plusieurs articles traitent des problemes generaux de Fhistoire de 1'art russe.

Le premier volume comprend des articles sur 1'art russe ancien. Dans la "Contribution a 1'histoire de la critique d'art russe" M. Alpatov analyse Fceuvre de Fedor Bouslaiev (1817—1897), un des premiers historiens de 1'art russe (page 9 (Из истории русской науки об искусстве)). L'essence de 1'art byzantin, insuffisamment etudie encore, est analysee dans 1'article "Problemes d'histoire de 1'art de Byzance" (page 26 (Проблемы изучения византийсакой живописи)). L'article sur les fresques du Castelseprio donne une caracteristique des qualites stylistiques, ainsi que des idees de leur maitre (page 42 (Фрески Кастельсеприо)).

M. V. Alpatov analyse dans un article special le style du relief de Demetrios de Thessalonique, excellence oeuvre byzantine des XI—XII siecles, conserve a la Chambre des armures du Kremlin de Moscou (page 52 (Рельеф Дмитрия Солунского в Оружейной палате)). Dans Particle sur les mosalques du Kahrie Djami, M. Alpatov emet Fhypothese que leurs prototypes stylistiques exis-taient dans 1'art byzantin plus ancien. L'auteur analyse egalement leur composition et leurs rapports avec Farchitecture du narthex (page 56 (О мозаиках Кахрие Джами)). M. Alpatov etablit une parente de style entre Fart la litterature russes du XII siecle et notamment avec le "Dit du regiment d'Igor" (page 63 (Русское искусство эпохи "Слова о полку Игореве")).

Etudiant les fresques de Feglise de FAssomption, sur le champ de Volotovo, pres de Novgorod, qui appartenaient a la seconde moitie du XIV siecle et furent detruites en 1941, Fauteur insiste sur Forigi-nalite du programme iconographique du cycle et le relie au caractere du style pictural (page 76 (Фрески храма Успения на Волотовом поле)). L'auteur examine la "derniere maniere" de Theophane le Grec, et dans ce but il analyse les differences entre ses fresques de Novgorod (1378) et les icdnes de la cathedrale de FAnnonciation du Kremlin de Moscou (1405) (page 88 (Феофан в Москве)).

L'auteur rapporte une petite icone a six sujets evangeliques de la Galerie Tretiakov, a Fecole de Moscou (vers 1400); il у trouve des ecarts d'avec les prototypes byzantins (page 99 (Икона времени Андрея Рублева)). Dans 1'article suivant, M. Alpatov etudie Finfluence de Fart byzantin du XIV siecle sur Andrei Roublev, ainsi que les divergences de principe entre lui, peintre russe, et Theophane, maitre byzantin (page 103 (Рублев и Византия)).

Procedant a une analyse comparative, Fauteur etablit la parente entre les ceuvres de Roublev (notamment, son icone "la Trinite") et Fart classique grec du V siecle avant notre ere (page 112 (Классическая основа искусства Рублева)). Dans 1'article sur "la Trinite" de Roublev, Fauteur analyse ses quatre significations en se fondant sur la doctrine medievale de la signification de 1'Ecriture Sainte, dont parle Dante (page 119 (О значении "Троицы" Рублева)). Comparant 1'icdne "la Transfiguration" de la galerie Tretiakov a 1'icone sur le meme sujet de Roublev a la cathedrale de ГАп-nonciation du Kremlin (1405), 1'auteur releve de rdle de la tradition dans Ficonographie russe, ainsi que la force creatrice des maitres de 1'ancienne Russie (page 127 (Инографическая традиция и художественное творчество)). Se basant sur 1'etude stylistique et iconographique de 1'icdne "la Purification" (de 1'ecole de Roublev), appartenant a la cathedrale de la Trinite de la Laure de la Sainte-Trinite et de Saint-Serge, 1'auteur montre la grande valeur de cette oeuvre (page 138 (Икона "Сретение" из Троице-Сергиевой лавры)).

M. V. Alpatov se penche egalement sur 1'attitude des maitres russes anciens, surtout de ceux de Novgorod, envers 1'art medieval de 1'Occident (page 146 (К вопросу о западном влиянии на древнерусское искусство)).

Dans un ecrit sur 1'iconographie de Saint-Georges et de ses victoires sur le dragon, 1'auteur passe en revue les diverses interpretations de ce sujet, notamment dans 1'ecole de Novgorod du XV siecle (page 154 (Образ Георгия-воина в искусстве Византии и Древней Руси)). L'icdne de Г Ascension a la galerie Tretiakov est consideree comme une oeuvre de 1'ecole de Moscou du XV siecle (page 170 (Икона "Вознесение" в Третьяковской галерее)). Analysant certains motifs de la remarquable icdne "PApocalypse", a la cathedrale de 1'Assomption du Kremlin de Moscou, 1'auteur у trouve des germes de la Renaissance russe et les compare avec la Renaissance a 1'Occident (page 175 (Русская живопись конца XV в. и античное наследие в искусстве Европы)). L'analyse d'une scene de 1'icone de Boris, de Vladimir et de Gleb et de leurs vies, se rapportant au debut du XVI siecle, permet amp; 1'auteur d'affirmer que 1'ceuvre des maitres russes anciens ne dependait pas toujours des textes litteraires (page 188 (Гибель Святополка в легенде и в иконописи)). Dans un bref article sur la sculpture populaire russe, 1'auteur montre rinfluence qu'elle avait exercee sur 1'oeuvre des sculpteurs russes au debut du XX siecle (page 131 (Инографическая традиция и художественное творчество); page 195 (О русской народной скульптуре)).

L'art russe apres les reformes de Pierre le Grand est le sujet des articles du deuxieme volume. Le premier article traite de 1'originalite de la culture russe du XVIII siecle en comparaison de celle de 1'Occident, ainsi que des particularites du classi-cisme russe dans 1'architecture et la sculpture (page 7 (Русское искусство и век просвещения)). Le deuxieme article est consacre a Pavlovsk (environs de Leningrad), k son chateau et ses pavilions amenages dans ses jardins par Charles Cameron, architecte anglais, ainsi qu'a son pare.

L'auteur considere Pavlovsk comme une entite artistique integre (page 15 (Художественное значение Павловска)).

Dans 1'article sur le monument funeraire 4 Sobakina, oeuvre d'lvan Martos, sculpteur russe du XVIII siecle, M. Alpatov definit sa conception de la mort, ainsi que les particularites stylistiques du relief de ce monument (page 32 (К истории русского надгробия XVIII века)).

Le classicisme dans I'architecture de Saint-Petersbourg et d'autres villes russes et son caractere original sont mis en lumiere par une comparaison avec 1'archi-tecture occidentale du meme siecle (page 40 (Классицизм петербургской архитектуры начала XIX века)).

Le poeme "Le cavalier d'airain" de Pouchkine, sa composition, ses motifs caractenstiques, les images symboliques et ses sous-entendus poetiques sont analyses et interpreted d'une maniere detailliee (page 57 ("Медный всадник" Пушкина)). L'oeuvre d'Oreste Kiprenski, por-traitiste russe du debut du XIX siecle, est considere en comparaison avec les autres ecoles europeennes du portrait: francaise, anglaise et allemande (page 68 Кипренский и портрет начала XIX века). L'article sur 1'oeuvre d'Alexeii Venetsianov fondateur du "genre paysan" russe en peinture, releve le r61e qu'ont joue les ideaux classiques dans la formation du style de ce maitre (page 89 (О "натуре простой" и "натуре изящной")). Dans un article analysant le genre paysan dans 1'oeuvre des Ambulants (deuxieme moitie du XIX siecle), M. Alpatov montre que ses sources remontent a 1'art folklorique russe. II en signale ses diverses etapes (page 104 (Русская бытовая живопись второй половины XIX века)). Le tableau "Men-chikov a Berozovo", par Sourikov, auteur de tableaux inspires par 1'histoire de la Russie, est 1'objet d'une ample analyse (page 119 (Композиция картины Сурикова "Менщиков в Березове")). Un autre article consacre u son tableau "la Boyarinia Morozova" est 1'occasion pour 1'auteur de definir les idees de се maitre sur le drame historique en peinture (page 129 (О "Боярыне Морозовой" Сурикова)).

Dans un article sur le portrait russe de la seconde moitie du XIX siecle, M. Alpatov analyse les notions de I'homme dans ce genre de peinture, qui definissaient ses diverses formes (page 134 (Русский портрет второй половины XIX века)). Un article traite du paysage russe de la deuxieme moitie du XIX siecle, et notamment de I'ceuvre d'Isaak Levitan, ainsi que du tournant dans la conception du paysage au debut du XX siecle (page 147 (Из истории русского пейзажа)). Deux articles sont consacres a Mikhail Vroubel, remarquable artiste russe de la fin du XK siecle. Le premier est un essai recapitulatif de sa carriere et de son oeuvre, le deuxieme en montre les differents aspects (page 153 (Врубель); page 159 (Снова о Врубеле)). Un article relate 1'oeuvre de Constantin Korovine, peintre russe connu a 1'Occident par ses decors de theatre (page 168 (На выставке Константина Коровина)), un autre est consacre a 1'oeuvre moins connue de Nikola! Sapounov, maitre aussi remarquable du decor theatral (page 173 (Сапунов)). Trois articles rememorent 1'oeuvre de trois sculpteurs russes du debut du XX siecle: Anna Goloubkina, eleve d'Auguste Rodin (page 179 (Голубкина)), Vera Moukhina, tres connue apres la revolution d'Octobre (page 183 (Матвеев)) et Alexander Matveev, representant de 1'ecole classique dans la sculpture russe (page 189 (Памяти Мухиной)). Le dernier article est consacre a 1'art de Vladimir Favorski, maitre eminent de la xylographie et de 1'illustration sovietiques(page 195 (Мастерство Фаворского)).  
<< | >>
Источник: Алпатов М.В.. ЭТЮДЫ ПО ИСТОРИИ РУССКОГО ИСКУССТВА. ТОМ 1, 2. 1967

Еще по теме RESUME:

  1. Литература 1.
  2. На румынском языке
  3. 3.1.2. Программирование сценариев
  4. Литература
  5. ПЕДАГОГИЧЕСКАЯ ПОДГОТОВКА УЧИТЕЛЕЙЗАГРАНИЦЕЮ И У НАС11(Из воспоминаний старого педагога)
  6. Библиография
  7. ТЕМА 11 Империя на Востоке: Арабский халифат
  8. Рассказ о походе Хулагу-хана на Багдад, обращении гонцов между ним и халифом и исходе тех обстоятельств
  9. ТЕМА 10 Византия и Балканы в VШ-Xвв.
  10. СИМЕОН (Симеон Великий) (864? — 27 мая 927)
  11. ИКОНОБОРЧЕСТВО
  12. Иконоборство
  13. ТЕМА 9 Византия в VIII-X вв.
  14. СЕРЕДИНА IX в.
  15. КЛЮНИЙСКАЯ РЕФОРМА